Reseaux sociaux

News

Kevin Love explique qu’il n’a pas eu un comportement respectable cette saison… Les bras nous en tombent.

Kevin Love explique qu’il n’a pas eu un comportement respectable cette saison… Les bras nous en tombent.

Lors d’une interview donnée à Ben Axelrod, de WKYC, l’ailier fort des Cavs a expliqué être en partie responsable des problèmes de l’équipe cette saison et du départ de son coach. Merci « captain j’enfonce des portes ouvertes »… C’est sympa de sa part, mais on en avait conscience…

Dans cet échange, Love a suggéré que lui et ses coéquipiers devaient améliorer leur attitude durant la seconde moitié de la saison. « Nous devons aussi faire un contrôle sur nous-mêmes. Nous devons nous regarder dans le miroir. Je parlais de passer ce test du miroir. C’est sûr que j’ai été un c*****d à certains moments cette saison. J’ai laissé la défaite prendre le dessus, et personne n’aime faire ça… il s’agit vraiment de se regarder et de découvrir comment on peut s’améliorer. Et à partir de là, essayer de tout mettre ensemble. »

Après une première partie de saison de faible calibre et un bilan de 14 victoires pour 40 défaites, les Cavs et Beilein se sont officiellement séparés mercredi dernier après moins d’une année passée à la tête de l’équipe.

J.B. Bickerstaff a depuis pris la relève en tant que nouvel entraîneur de l’équipe et les premiers résultats de l’équipe sont encourageants.

Même si Love a ensuite expliqué qu’il « respectait énormément » Beilein, nous sommes en droit d’en douter. Brian Windhorst d’ESPN expliquait récemment que « la seule chose que Kevin Love n’avait pas faite était de louer des panneaux publicitaires pour faire tomber Beilein ». Toujours est-il que l’ailier-fort tente de calmer les choses.

« Nous, les joueurs, d’une certaine manière – en fait en grande partie – nous aurions pu être bien meilleurs. Naturellement, nous avons beaucoup de jeunes joueurs dans cette équipe. En tant que vétérans, nous essayons, ainsi que le staff, de trouver des moyens de les aider. Quand vous regardez les choses dans leur ensemble c’est comme une accumulation, c’est là que vous commencez à comprendre l’histoire. Ce n’est vraiment pas seulement à cause d’un homme ».

Cette saison, les Cavs ont fait l’objet de plusieurs histoires concernant des problèmes en coulisses, et Love en a été le sujet de quelques-unes. En janvier, Joe Vardon et Shams Charania, de The Athletic, rapportaient que Love avait eu un « débordement verbal » envers le General Manager Koby Altman, allant jusqu’à exprimer son « mécontentement et son dégoût pour l’organisation » à la suite d’une amende de 1000 dollars pour avoir exprimé publiquement sa frustration lors d’un blow-out face aux Raptors le soir du nouvel an.

De plus, lors d’une défaite en janvier contre le Thunder d’Oklahoma City, Love a montré une véritable frustration envers Collin Sexton, avant de présenter ses excuses un peu plus tard.

L’autre grosse affaire de cette saison étant bien évidemment le lapsus de Beilein. « Un autre problème majeur au sein de l’équipe a fait surface le mois dernier lorsque le coach a déclaré lors d’une séance vidéo que les Cavs jouaient « comme une bande de voyous (thugs) ». Il s’est excusé et a déclaré qu’il voulait dire « limaces (slugs)« , mais les joueurs des Cavs auraient été choqués par la situation », déclarait Adrian Wojnarowski d’ESPN.

Cela a conduit certains joueurs à mettre bruyamment des chansons comportant le mot « voyou » lorsqu’ils étaient près de Beilein, selon Vardon et Charania, de The Athletic.

La saison n’est pas finie et pourtant, Cleveland a connu son lot de drama et de controverses pour la prochaine décennie. Dans la deuxième saison de ce qui s’annonce être une longue et pénible reconstruction, la franchise de l’Ohio n’a jusqu’ici pas été aidée par son ailier-fort All-Star.

Alors oui, Love est un quintuple All-Star et un leader chevronné qui a aidé les Cavaliers à remporter le titre en 2016. Bien qu’il fasse l’objet de rumeurs de transfert depuis la saison dernière, il fait toujours partie de l’équipe et semble avoir pris conscience, bien trop tardivement, de son comportement déplorable cette saison. Aujourd’hui, même s’il a fait amende honorable et que son attitude sur le terrain s’est nettement améliorée depuis le départ de Beilein, on pourra toujours regretter son comportement plus que limite. On aurait préféré que tu nous mettes des paillettes dans les yeux Kevin!!!

Click pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *