Reseaux sociaux

Draft

Kevin Porter Jr: Parcours d’un talent écorché

Kevin Porter Jr: Parcours d’un talent écorché

Kevin Porter Jr1m98 de talent brut et de questions.

L’arrière formé à USC à tout pour réussir et devenir un joueur très solide en NBA. Mais pour ça, il doit mettre tout à l’endroit dans sa tête. Présentation de notre arrière choisi en 30ème position de la Draft 2019

Kevin Porter Jr est né le 4 mai 2000 à Seattle. Fils de Ayanna et Bryan Kevin Porter Sr. Son père était un sportif reconnu dans la Rainier Beach High School. Son début de parcours fut très compliqué. À l’âge de 4 ans, son père se fait tirer dessus à 5 reprises alors qu’il essayait d’aider une personne qui se faisait attaquer. Malheureusement, il ne survivra pas et c’est sa mère qui prendra seule la responsabilité de l’éducation de Kevin Porter Jr.

Il commença le basket au sein de la Rainier Beach High School en hommage à son père. Dans sa saison senior, il commence à se faire un nom avec une saison énorme avec 27 points 14 rebonds et 5 passes de moyenne par match. À la fin de son cursus en high school il est considéré comme une recrue 5 étoiles pour la NCAA à part pour ESPN qui lui donne « seulement » 4 étoiles.

Après une blessure obscure à la cuisse, il commence sa carrière NCAA avec USC le 6 novembre 2018 en marquant 15 points (6/7) en sortie de banc. Après une nouvelle blessure au quadriceps, à son retour, il se fait suspendre par son équipe pour des problèmes de comportement. Il finira quand même la saison en jouant les 3 derniers matchs. Sur ces 3 matchs, il marque 9 points, prend 4 rebonds et fait 1.2 assists par match en 22 minutes.

Capable du meilleur comme du pire, ses capacités athlétiques sont déroutantes. Facile balle en main, il peut s’éclater en NBA avec plus d’espace. Quand on voit ce qu’il est capable de faire en pénétration, ça donne envie. Comparé à James Harden pour son step back et le fait qu’il soit gaucher tout comme lui, il a tout dans les mains pour devenir le steal de cette draft.

Il existe bien évidemment des doutes sur un joueur autant clivant que Kevin Porter Jr. Comme James Harden, il a tendance à oublier ses coéquipiers et jouer tout seul sans faire tourner le ballon. Il fait beaucoup trop d’isolation surtout au regard de ses pourcentages. Son QI basket est aussi remis en question.

Pour finir sur une note positive, il a les capacités pour devenir un défenseur d’élite très rapidement. Bien aidé par une vivacité de haut niveau, son envergure et son côté tête brûlée font de lui un joueur très difficile à passer en un contre un.

Ce fut une aubaine de pouvoir choisir un talent pareil à ce stade de la draft. Mais en NBA, le talent ne suffit pas et c’est maintenant que le plus dur commence pour Kevin Porter Jr.

Click pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *