Reseaux sociaux

News

Le prix Arthur Ashe 2020 sera remis à Kevin Love, on dit bravo monsieur !

Le prix Arthur Ashe 2020 sera remis à Kevin Love, on dit bravo monsieur !

Vous le saviez, un article avait déjà été réalisé sur le sujet, le joueur de 31 ans avait parlé librement de ses problèmes d’anxiété en mars 2018 dans un papier intitulé « Tout le monde traverse une période difficile » pour « The Players Tribune ». Il avait ainsi créé une vraie prise de conscience et apporté des changements au sein de la ligue concernant la santé mentale des joueurs.

 

ESPN a créé le prix Arthur Ashe pour le courage afin de rendre hommage à ceux qui, grâce au sport, font une différence bien au-delà du terrain de jeu et ont un impact sur le monde de manière indélébile.

 

« C’est un honneur de recevoir ce prix », a dit Love. C’est vraiment un profond honneur si vous regardez ce groupe d’hommes et de femmes que j’admire. Billie Jean King, Mohamed Ali, Bill Russell, pour n’en citer que quelques-uns. C’est un très, très grand honneur de voir mon nom à côté des leurs. J’ai juste l’impression d’avoir encore beaucoup de travail à faire. Ce sont des gens qui ont travaillé toute leur vie. Avec mon nom à côté du leur, j’ai l’obligation et la possibilité d’apporter beaucoup de changements dans le monde de la santé mentale. »

 

« Si le fait d’avoir raconté mon histoire aide seulement un enfant qui souffre à mieux comprendre ce qu’il vit, alors mes efforts en ont valu la peine. […] J’espère qu’un jour, nous serons en mesure d’éliminer le stigmate social associé à la santé mentale, de parler publiquement de ces enjeux et d’encourager les personnes à obtenir l’aide dont ils ont besoin. »

 

En plus de son travail de sensibilisation sur la santé mentale, Love a fait un don de 100 000 dollars, en mars, afin d’aider les aux employés de la Rocket Mortgage FieldHouse Arena, peu après que la pandémie de COVID-19 ait suspendu la saison 2019-20 de la NBA. Il a également expliqué à Jackie MacMullan d’ESPN, en mai, que la pandémie a encore souligné la nécessité pour les gens de prendre soin d’eux-mêmes au-delà de leur bien-être physique.

 

Le joueur des Cavs reconnait qu’il avait d’abord eu peur de parler publiquement de ses problèmes d’anxiété, mais qu’aujourd’hui, il compte bien continuer de s’investir pour faire évoluer les mentalités sur le sujet. Pour Rob King, le vice-président d’ESPN en charge des ESPY Awards, c’est précisément pour cela qu’il est honoré.

 

« Il n’a pas seulement parlé de bien-être mental, il a vraiment aidé les gens à comprendre que certains stéréotypes et attitudes de dur à cuire qu’on impose aux athlètes, en particulier masculins, sont inutiles et malsains. Cela poursuit parfaitement la tradition de toutes les personnes fantastiques qui ont reçu ce trophée. »

 

Si sur le parquet, cette année n’a pas été de tout repos pour Kevin Love, et qu’il lui a souvent été reproché son comportement, sportivement parlant, il n’en demeure pas moins que, grâce à sa prise de parole, les choses ont changé et on ne peut que le féliciter !

Click pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *