Reseaux sociaux

News

Les blessures minent les Cavs face à Orlando

Les blessures minent les Cavs face à Orlando

Après un début de saison plein de promesses et un bilan de 4 victoires pour 2 défaites, les Cavs ont subi une lourde défaite face à un Magic d’Orlando jamais bon à prendre. Déjà privés de 6 joueurs (dont 5 joueurs importants) avant le match, les Cavs ont en plus du prendre en compte la blessure rapide de Dante Exum, blessé au mollet après moins d’une minute de jeu…

« Il y a des matchs comme ça… » disait John Michael au cours d’un troisième quart-temps à sens unique. Et comment lui donner tort. Après une première mi-temps cadenassée et étonnamment serrée grâce aux coups de chaud de Cedi Osman et Damyean Dotson, Cleveland a cédé face à la réussite surréaliste d’Aaron Gordon à trois points. L’ailier-fort bondissant, vainqueur du concours de dunks 2016 (ah, on me dit que non dans l’oreillette ?) aura été l’homme du match côté Orlando, terminant à 6/9 à trois points et mettant son équipe à l’abri dans un troisième quart-temps dominé 38-18 par la franchise floridienne.

Au final, il n’y a pas grand chose à retenir de ce match si ce n’est la réussite de Gordon. Les Cavs peuvent se targuer d’avoir maintenu leur identité défensive, notamment au cours de la première mi-temps. Collin Sexton a encore terminé un match au-delà de la barre des 20 points, la septième consécutive pour démarrer la saison, le plaçant seulement à égalité avec LeBron James dans la longue histoire des Cavaliers.

Mais au-delà du scoring, Sexton aura eu du mal à peser sur le jeu de l’équipe. Sans réels talents offensifs à ses côtés à part Cedi Osman et Dotson, il n’avait pas le matériel ni le spacing pour pouvoir proposé autre chose. C’est dommage mais on ne lui en tiendra pas rigueur, notamment car il a mis un point d’honneur à ne pas croquer et à sélectionner intelligemment ses tirs.

Nous tairons la nouvelle performance offensive désastreuse d’Hakeem Oladrummond pour regarder vers l’avenir avec un rematch face à Orlando dès demain soir. Et pour cette nouvelle opposition, les Cavaliers espèrent pouvoir compter sur le retour de deux des grands motifs d’espoir cette saison : Darius Garland et Isaac Okoro seront peut-être de retour pour apporter un coup de boost à une équipe qui ne compte plus ses blessures.

Avec Love, Windler, KPJ et dorénavant Exum indisponibles pour une longue durée, les Cavs auront besoin du retour de leurs jeunes pour épauler un Sexton encore trop tendre pour porter seul une équipe aussi déplumée. Mais restons optimistes, JB Bickerstaff a réussi à totalement changer l’identité de jeu d’une franchise abonnée à la lose et aux défaites avec 140 points dans la musette. Les progrès sont évidents, maintenant il faut rester en bonne santé.

Fan des Cavaliers depuis 2013, je cherche depuis une raison de m'accrocher à une équipe qui passe le plus clair de son temps à me détruire le cœur.

Click pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *