Reseaux sociaux

Draft

Les Cavaliers sélectionnent Isaac Okoro

Les Cavaliers sélectionnent Isaac Okoro

Depuis le dernier match des Cavaliers en mars 2020, près de 9 mois se sont écoulés. L’attente fut longue, interminable même. Mais la délivrance fut enfin apporté hier soir par la voix du divin chauve Adam Silver. Isaac Okoro, freshman des Auburn Tigers, est la nouvelle recrue des Cleveland Cavaliers. Alors, qu’est-ce qu’on en pense ?

Que c’est le bonheur. Ailier ultra physique des Tigers d’Auburn, Isaac Okoro faisait rêver toute une partie de la fan base des Cavaliers pour ses qualités indéniables. Un physique monstrueux, une défense étouffante et intelligente, une agressivité vers le panier mise en valeur par un vrai toucher près du cercle et une mentalité de vainqueur. Car c’est bien cela que les Cavaliers viennent de drafter : une pierre angulaire de leur projet de reconstruction, un joueur qu’il va falloir analyser au-delà des statistiques et un homme qui aime et désire gagner par dessus tout.

Si généralement, les joueurs sélectionnés dans le top 5 d’une cuvée de draft sont avant tout de possibles stars offensives, Okoro sort de l’ordinaire. Pas de statistiques faramineuses en NCAA (12.9 points, 4.4 rebonds et 2.0 assists de moyenne) mais une mentalité parfaite, une volonté d’aider son équipe et surtout une capacité remarquable à toujours faire le bon choix. L’ancien n°23 d’Auburn ne possède pas encore le shoot ou le handle des créateurs, mais quand la balle lui tombe dans les mains, que ce soit en bout de chaîne ou en transition, vous pouvez être sûr qu’il en fera bon usage.

Surtout, quand il n’a pas le ballon, en attaque comme en défense, il fera tout pour aider son équipe. Et c’est pour cela que les Cavaliers l’ont pris si haut. Ami et ancien rival de Collin Sexton en high school, Isaac Okoro débarque dans l’Ohio avec une motivation et une ambition dévorante. Sa maturité sur le terrain et en dehors en feront à coup sûr un chouchou de son nouveau public. Chez Cavs France, on le suit depuis un moment et on avait déjà écrit il y a plusieurs mois qu’il était LA cible idéale pour les Cavaliers. On sait que Koby Altman lit nos articles, on sait qu’il ne regrettera pas de nous avoir écouté.

Si on a longtemps espéré voir un second rookie débarquait le soir de la draft, personne ne pleurera par chez nous. Avec Isaac Okoro, Cleveland s’est assuré un jeune joueur talentueux à la mentalité irréprochable. Pas un sauveur ni une superstar, juste un joueur qui rendra son équipe meilleure dès qu’il posera un pied sur le parquet d’une arène NBA ou du centre d’entraînement des Cavaliers. Welcome Isaac.

 

Fan des Cavaliers depuis 2013, je cherche depuis une raison de m'accrocher à une équipe qui passe le plus clair de son temps à me détruire le cœur.

Click pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *