Reseaux sociaux

Top 50

Top 50 des Cavaliers : N°12 Campy Russell

Top 50 des Cavaliers : N°12 Campy Russell

Campy Russel est né le 12 janvier 1952 à Jackson, Tennessee. Pour les plus jeunes d’entre nous dont je fais partie on connait surtout Campy Russel comme ça :

C’est-à-dire en costard assis sur une chaise présentant les shows d’avant et après matchs sur Fox Sport Ohio. Mais avant de devenir ce présentateur, c’est avant tout une légende des Cavs en tant que joueur voyez plutôt :

Même avant la NBA, il était la star de son université (University of Michigan) où il joua 3 ans avant de rejoindre la grande ligue. C’est en 1974 qu’il joua son premier match chez les Cavaliers après avoir été sélectionné par la franchise du nord-est de l’Ohio à la 8e position de la draft (1e tour). Il ne joua pas moins de 7 saisons chez les Cavs avec 16.1 points de moyenne par match, 5.1 rebonds et 2.8 assists. Il signa sa meilleure saison sous nos couleurs en 1979 avec 21.9 points, 6.8 rebonds et 4.7 assists de moyenne par match ce qui lui a permis de jouer le All-Star game 1979 pour la seule fois de sa carrière. Mais ce qu’on retient le plus de sa carrière est surement la campagne de playoffs de 1976. Si vous nous suivez depuis un petit moment, si je vous dis « Miracle of Richfield », cela doit vous évoquer quelque chose. Campy Russel faisait partie de cet effectif magique avec Jim Brewer, Jim Chones, Jim Cleamons, Bingo Smith, Austin Carr, Nate Thurmond… 6e joueur en terme de temps de jeu de cette équipe durant la saison, il signa de très bons playoffs avec 25.2 minutes par matchs et 13.6 points de moyenne, 5.5 rebonds et 1.1 assists par match. Campy est d’ailleurs toujours dans le TOP 10 des meilleurs scoreurs de Cleveland avec 6588 points.

En 1980, à l’âge de 29 ans il prit la direction des New York Knicks pour y jouer 2 ans. Durant la saison 1981-82 il marqua de son empreinte la ligue en ayant le meilleur pourcentage à 3 points avec 43.9% de réussite. Hélas, il se blessa gravement au genou durant l’intersaison 1982, ce qui l’empêcha de jouer pendant 2 saisons et le précipita vers la retraite. En effet, après ces 2 années blanches il revint chez les Cavs, mais ne participa qu’à 3 matchs et ne joua que 24 minutes au total avant de mettre fin à sa carrière.

Sa reconversion fut néanmoins plus que réussie, puisqu’en plus de le voir à la TV pour Fox Sports Ohio, avant et après les matchs, il est aussi depuis Octobre 2001 « Director of Alumni Relations » des Cleveland Cavaliers. Ce titre signifie qu’il s’occupe de la connexion entre anciens joueurs des Cavs et différentes communautés à travers par exemple des galas de charité, des évènements ou levées de fonds.

Pour conclure on peut dire que Campy Russel a gagné le cœur des fans lors de la saison historique de 1976 et qu’il ne l’a jamais quitté, puisqu’il est encore présent que ce soit pour couvrir les matchs de la franchise ou agir pour connecter fans et joueurs. 12e place de notre classement largement mérité Campy !

Français vivant à Cleveland. Passionné de basket depuis l'enfance. Abonné Cavs: "Wine and Gold United member".

Click pour commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *